Rencontres du cinéma d’animation 2011

Comme de nombreux lecteurs du blog l’ont réclamé, le compte rendu des rencontres du cinéma d’animation 2011 revient sur vos écrans. A la veille de l’édition 2012 (vraiment la veille) un petit retour en arrière sur l’édition précédente est nécessaire pour mesurer la distance parcourue… (des graphismes et de la bande dessinée). Les rencontres 2011 se déroulèrent au cœur de l’été le mercredi 27 juillet et le jeudi 28 juillet. Les projections se tinrent respectivement à Castelnau-Montratier le premier jour et Montpezat de Quercy le second jour. Des expositions, stands et animations eurent lieu quant à eux exclusivement à la salle du Faillal de Montpezat. Céline Wagner (bandes dessinées), Marcel Benaïs (art singulier) et Guy Reydellet présentèrent et dédicacèrent leurs œuvres. Karin Karton (meubles et objets en carton recyclé) initia les visiteurs à cette technique emballante. Laurent Claret, dessinateur-portraitiste, fit de somptueux croquis et caricatures. François Dagot nous avait fabriqué des caramels « maison » dont le secret est jalousement conservé près de la Place Nationale à Montauban. Cet essai transformé allait appeler une création plus élaborée, voire une spécialité des rencontres 2012 : le Dagotin. Nous vous inviterons à déguster cette confiserie et apprécier la blague artisanale de Gaston qui l’accompagne. L’écrin est réalisé par Karin, en carton bien sûr ! Mais notre estomac nous égare….

Alors quel bilan tirer de cette première manifestation en direction des populations lotoises et tarn-et-garonnaises pour sensibiliser au cinéma d’animation ? Globalement, ce fut la répétition de ce que voudrait être août 2012, enrichi de toutes les petites imperfections antérieures gommées.

Tout d’abord, concentrer les énergies sur un seul site : Montpezat. L’équipe soudée, dynamique et volontaire de R.G.B.D. ne se diluera pas dans deux objectifs en parallèle. Puis, pour éviter des rencontres confidentielles avec un public maigrelet, il est indispensable de créer l’événement dans et autour du village. Donc inaugurer officiellement les rencontres 2012 en invitant les élus, les partenaires, la presse et les habitants de la commune à partager le vin de l’amitié (Syndicat des Coteaux du Quercy implanté ici-même à Montpezat). Diffuser l’information aux points névralgiques repérés et convoquer la presse écrite afin de relayer cette initiative dans le monde rural. Enfin, pour attirer un nombre croissant de visiteurs, il est évidemment essentiel d’animer les abords de la salle des fêtes. Des artistes, dont les points communs sont le graphisme et l’image, vont présenter leurs productions.

La photographe Joëlle Faure, le sculpteur Michel Facon, l’auteure de bandes dessinées Céline Wagner, la cartonniste Karin Karton, le poeintre Guy Reydellet et l’artisan blaguier Gaston Binvéria partageront leurs savoir-faire à la rencontre des visiteurs. Chaque jour, de 14h30 à 16h30, Céline, Karin et Gaston animeront un atelier dans leur discipline respective. Ainsi, avec une programmation riche autant que sélective et une animation de qualité, les rencontres vont trouver leur public et leur place.

N’oublions pas pour conclure deux prénoms indissociables de la réussite de cette aventure naissante : Françoise et Mehdi. Ils agissent dans l’ombre (normal pour un projectionniste !) mais cette année verra leurs noms en lettres capitales en haut de l’affiche du film à venir de cette édition 2012 des rencontres du cinéma d’animation à Montpezat.

Attila Pressier, correcpondant pour RGBD         Paris, le 19 août 2012